Sessions de formation

Des cours condensés seront dispensés en marge du Congrès CIGB à Marseille, s’inspirant de ceux proposés par le Comité Canadien en préalable de la réunion d’Ottawa en 2019.

Les cinq thèmes de cours s’appuient sur les pratiques de la profession, décrites, pour la plupart, dans des publications du CFBR et de la communauté française :

  1. L’analyse de risques des barrages : la pratique française des Etudes de Danger
  2. L’analyse de risques des systèmes d’endiguement
  3. L’analyse des mesures d’auscultation des barrages 
  4. La justification des barrages : pratique française par l’approche semi-probabiliste
  5. Les méthodes stochastiques d’estimation des crues

Format des cours et aspects matériels

  • La date : Vendredi 12 Novembre 2021.
  • Le lieu :Les pause-café et déjeuner auront lieu en intérieur ou en extérieur selon les conditions météorologiques.
  • La durée : une journée (6h + les pauses), démarrant à 9:00 et se terminant à 17:30.
  • Le nombre de stagiaires par cours est limité à 30 à 40 pour favoriser les interactions.
  • Le contenu pédagogique est adapté à un public international (langue anglaise à l’oral, présentations powerpoint bilingues). On y développe les bases des méthodes et on s’appuie sur des exemples, voire des exercices en groupes autour d’un PC.
  • Les présentations powerpoint sont fournies en version papier sous forme d’un classeur, de façon à faciliter la prise de note des stagiaires. Une bibliographie est également proposée.
  • Des attestations de formation sont remises aux stagiaires en fin de session.

Programme de chaque cours

Cours n°1

L’analyse de risques des barrages : la pratique française au travers des Etudes De Dangers

Coordination: Laurent Peyras (INRAE) et Guirec Prévot (PoNSOH)

Autres orateurs: Eric Vuillermet (BRL-i), Frédéric Laugier (EDF), Jean Charles Palacios (SAFEGE)  et d’autres intervenants

La réglementation française en 2007 a rendu obligatoire la réalisation d'analyses de risques pour les grands barrages (classes A et B - environ 650 barrages) à travers des Etudes De Dangers (EDD). Au cœur du dispositif de prévention des risques, l’EDD est une base de travail essentielle pour l'élaboration de stratégies de gestion des risques des barrages. Réalisée sous la responsabilité du propriétaire de l'ouvrage, elle vise à identifier les risques, à quantifier leur occurrence et leurs conséquences et à démontrer comment sont gérés les risques d'accidents majeurs liés au barrage et aux ouvrages associés. Les EDD sont réalisées par des bureaux d'études agréés par l'Etat pour leur expertise avérée. Enfin, l'autorité de contrôle de l'État les valide. Les EDD exigés par la réglementation française font explicitement référence à l'analyse des risques et aux méthodes de sécurité opérationnelle associées.

Ce cours présente l'approche française de l'analyse des risques des barrages. Illustré tout au long des conférences par plusieurs exemples d’EDD de barrages, il en développe les différentes méthodologies :

  • Introduction à l'analyse des risques des barrages : réglementation française, principaux concepts, définitions, exemples, cadre - 30 mn - Laurent Peyras (INRAE)
  • Analyse fonctionnelle appliquée aux barrages - Analyse des risques, données d'entrée et collecte de données - 60 mn – Orateur à confirmer
  • Méthodes pour les modes de défaillance des barrages : analyse préliminaire des risques (APR), analyse des modes de défaillance et des effets (AMDE), analyse des modes de défaillance, des effets et de la criticité (AMDEC), - 60 mn - Orateur à confirmer
  • Méthodes basées sur des arbres pour modéliser des scénarios de rupture de barrages : analyse de l'arbre des événements, analyse de l'arbre des défaillances, méthode nœud papillon - 60 mn - Orateur à confirmer
  • Évaluation des probabilités de défaillance et de fiabilité des barrages : méthodes probabilistes quantitatives, méthodes probabilistes semi-quantitatives - 60 mn - Orateur à confirmer
  • Evaluation des conséquences et de la criticité : onde de crue, évaluation des conséquences, évaluation des populations exposées, analyse de criticité - 60 mn - Orateur à confirmer
  • Conclusions: Impacts positifs des Etudes De Danger dans la gestion de la sécurité des barrages - 30 mn - Guirec Prévot (PoNSOH) et Orateur à confirmer (EDF)

Prix : 300€ TTC, incluant un classeur contenant les supports de cours

Cours n°2

L’analyse de risques des systèmes d’endiguement

Coordination : Rémy Tourment, Bruno Beullac (INRAE)

Autres intervenants : Ben Gouldby / Jonathan Simm (HR Wallingford, UK), Thibaut Mallet (SYMADREM, F), Sébastien Patouillard (DREAL Centre, F) et Sylvain Palix (ANTEA, F)

La règlementation française demande de considérer les ouvrages de protection contre les inondations non pas individuellement, mais au sein de systèmes d’endiguement visant à protéger les populations contre les crues ou les tempêtes marines. Elle organise la gouvernance des ouvrages en vue de constituer un gestionnaire unique par système d’endiguement. 

L’analyse de risques est une démarche obligatoire pour ces ouvrages dès lors qu’ils sont classés comme systèmes d’endiguement. Comme pour les barrages, elle est encadrée par une réglementation des Études de Dangers (EDD) édictée en 2007 et adaptée en 2015.

Réalisée sous la responsabilité du gestionnaire du système d’endiguement, l’EDD vise à identifier les risques impliqués par ce dernier, à quantifier leur occurrence et leurs conséquences et à démontrer la pertinence de leur gestion, entre autres en justifiant la définition du système d'endiguement, de la zone protégée et de leur niveau de protection, ces trois éléments devant bien entendu être cohérents. Les EDD sont réalisées par des bureaux d'études agréés par l'État pour leur expertise avérée. Leur conformité est vérifiée par l'autorité de contrôle de l'État.

Ce cours présente l'approche internationale de l'analyse des risques des systèmes d’endiguements décrite dans le chapitre 5 de « International Levee Handbook » et sa déclinaison française au travers des EDD. Illustré par plusieurs exemples, il aborde les aspects suivants, largement développés dans un guide publié par INRAE en 2019 (guide en français, disponible en option) :

  • Introduction et généralités sur l'analyse de risque des systèmes d'endiguement - Rémy Tourment (INRAE, F) – 60 mn
  • Analyse fonctionnelle. Fonctions hydrauliques des systèmes et sous -systèmes et fonctions structurelles des composants des digues. Analyse des modes de défaillance : principes généraux et méthode INRAE - Bruno Beullac (INRAE, F) – 90 mn
  • Approches nationales et régionales de l’analyse des risques d’inondation au Royaume Uni - Ben Gouldby / Jonathan Simm (HR Wallingford, UK) – 60 mn
  • Une application pratique aux études de dangers réglementaires en France : l'exemple du SYMADREM pour l'évaluation des probabilités de rupture des digues et des niveaux caractéristiques du système (protection, sécurité, danger) - Thibaut Mallet (SYMADREM, F) – 60 min
  • Utilisation des résultats de l'analyse de risque appliquée au système d'endiguement de l'Authion : aide à la décision (conception et gestion) des systèmes de protection contre les inondations - Sébastien Patouillard (DREAL Centre, F) et Sylvain Palix (ANTEA, F) – 60 min
  • Conclusion - L'analyse de risque des systèmes de protection contre les inondations : apports, pratiques actuelles et besoins de développement. Aide à la décision intégrant Analyse Coût Bénéfice et Analyse Multi-Critères - Rémy Tourment – 30 min

Prix : 300 € TTC, incluant un classeur contenant les supports de cours

En option : Guide Irstea « Analyse de risques des systèmes d’endiguement », Lavoisier, 85€ TTC

Cours n°3

Les méthodes d’analyse des mesures d’auscultation des barrages

Coordination : Alexandre Simon (EDF), Claudio Carvajal (INRAE)

Autres intervenants : Mathilde de Granrut (Artelia), Cyril Guidoux (Geophyconsult), autres à préciser

Cet atelier offre une formation sur les méthodes d’analyse qui permettent d’exploiter toute la richesse d’informations contenue dans les mesures d’auscultation, dans l’objectif d’aboutir à un diagnostic le plus précis possible du génie civil du barrage et de son évolution.

L’atelier s’adresse aux gestionnaires et aux exploitants de barrages responsables de l’évaluation et de la gestion du risque, ainsi qu’aux bureaux d’ingénierie qui rédigent des rapports d’auscultation pour le compte des gestionnaires et exploitants de barrages.

Cet atelier fournit les bases théoriques et les déclinaisons pratiques pour analyser les mesures d’auscultation grâce à une application des enseignements lors de travaux dirigés. Les formateurs disposent d’une expertise reconnue dans le domaine de l’analyse des mesures d’auscultation et de l’interprétation qui peut en être faite pour porter un avis sur le comportement du génie civil des ouvrages.

Programme détaillé :

  • Introduction : objectifs et intérêts de l’analyse des mesures d’auscultation - A. Simon, C. Carvajal – 15 min
  • Les dispositifs (appareils de mesure) classiques de mesures d’auscultation – orateur à confirmer (fournisseur ou bureau d’études) – 25 min
  • Exemples de dispositifs d’auscultation de barrages – Orateur à confirmer – 20 min
  • Présentation et interprétation des mesures brutes - C. Carvajal (INRAE) – 30 min
  • Analyse statistique des mesures d’auscultation - A. Simon (EDF) – 90 min
  • Travaux dirigés en groupes de trois personnes sur PC : analyse statistique des mesures d’auscultation - A. Simon, C. Carvajal + Mathilde de Granrut (Artelia) – 1h30
  • Cas d’études : exemples montrant l’intérêt de l’auscultation (détection de mécanismes de rupture, prévention d’incidents ou d’accidents, calage de modèles numériques, …) – Orateur à confirmer–  45 min
  • Un aperçu de développements technologiques et méthodologiques – Orateur à confirmer -  30 min
  • Bilan de la journée - A. Simon, C. Carvajal – 15 min

Support informatique : Un PC portable sous Windows 10, avec les supports de cours, les logiciels et les données préinstallés, sera mis à disposition pour trois participants.

Prix : 372 € TTC , incluant un classeur contenant les supports de cours, ainsi que le support informatique

Cours n°4

La justification des barrages : pratique française par l’approche semi-probabiliste

Coordination : Guillaume Veylon (INRAE), Thomas Carlioz (DGPR)

Autres intervenants (à confirmer) : Matthieu Ferrière (CNR), Moez Jellouli (ISL), F. Andrian (Artélia), Emmanuel Robe (EDF), Justine Faure (ISL) & Eric Vuillermet (BRLi)

Face au constat de pratiques diverses dans la justification de la sécurité structurelle des barrages, tant au niveau national qu’international, le CFBR a entrepris de produire un cadre commun s’appliquant aux ouvrages français. Il se traduit par la publication d’un corpus de recommandations s’appliquant aux barrages poids (2012), aux barrages et digues en remblai (2015) et aux barrages voutes (2018).

S’inspirant de la démarche semi-probabiliste des Eurocodes, ces recommandations examinent successivement les situations de projet et les actions sur l’ouvrage, la détermination des valeurs caractéristiques des paramètres de résistance, les mécanismes de défaillance structurelle et les états limites qui s’y rapportent, les jeux de coefficients partiels et les facteurs de sécurité pour justifier la stabilité.

Programme détaillé :

  • Cadre des justifications. La justification des ouvrages dans l’analyse de risque d’un ouvrage hydraulique, les différentes approches de justification (déterministe/probabiliste/semi-probabiliste), l’état de l’art en France et en Europe, la démarche semi-probabiliste– G. Veylon (INRAE) & Th. Carlioz (DGPR) – 30 min
  • Définition des actions et des combinaisons d’actions. Principes généraux, cas particulier des crues, cas particulier des séismes – G. Veylon & Th. Carlioz – 60 min
  • Les barrages poids, incluant un TD de justification d’un barrage poids à l’aide du logiciel gratuit CADAM – Matthieu Ferrière (CNR, à confirmer) & Moez Jellouli (ISL, à confirmer) - 90 min
  • Les barrages-voûtes. Construire la présentation sur un exemple d’ouvrage réel. Dérouler l’ensemble des justifications (recommandations CFBR) avec des focus particuliers sur la construction du modèle – Xavier Molin (Tractebel, à confirmer) & F. Andrian (Artélia), Emmanuel Robe (EDF) – 90 min
  • Les barrages et digues en remblais. Glissement de talus - situations exploitation, vidange rapide, approches de calcul, jeux de coefficient partiels. Les érosions internes (modèles, justifications, méthode d’analyse du risque), en fonction de la publication du guide CFBR sur l’érosion interne – Justine Faure (ISL, à confirmer) & Eric Vuillermet (BRLi) – 90 min
  • Conclusions – Th. Carlioz & G. Veylon – 15 min

Support informatique : Un PC portable sous Windows 10, avec les supports de cours, les logiciels et les données préinstallés, sera mis à disposition pour trois participants.

Prix : 372 € TTC, incluant un classeur contenant les supports de cours, ainsi que le support informatique

Cours n°5

Les méthodes stochastiques d’estimation des crues

Coordination : Emmanuel Paquet (EDF), Patrick Arnaud (INRAE)

Autres intervenants : David Penot (EDF), Stéphanie Diss (ARTELIA), Yoann Aubert (BRLi), Didier Organde (HYDRIS)

Les méthodes françaises pour l’estimation des crues de dimensionnement des ouvrages s’inscrivent dans le champ des méthodes probabilistes : elles proposent une estimation des distributions des variables d’intérêt (par exemple débit de pointe, ou volume de la crue), jusqu’à des temps de retour élevés (10 000 ans). C’est une originalité dans le paysage international, où les méthodes dites « déterministes » du type Pluie Maximale Possible-Crue Maximale Probable sont très représentées.

Au côté des méthodes « classiques » s’appuyant sur les statistiques des pluies et débits observés (GRADEX et méthodes apparentées), sont apparues à partir des années 2000 des méthodes plus sophistiquées s’appuyant sur la génération stochastique des pluies et la simulation pluie-débit (SCHADEX et SHYPRE-SHYREG).

Le cours condensé est focalisé sur ces deux méthodes, l’une développée par EDF, l’autre par INRAE (précédemment Irstea). L’objectif est d’en comprendre les principes de base et de réaliser une application simple, avec des données réelles.

La session est ouverte à 30 stagiaires maximum, idéalement avec les pré-requis suivants :

  • Connaissances en hydrologie statistique et analyse fréquentielle des crues.
  • Maitrise basique du logiciel R.

Programme détaillé

  • Exposé méthodologique pédagogique des deux méthodes avec notamment :
    • Principales hypothèses statistiques
    • Chemins de modélisation
    • Limites d’application
    • Données requises
    • Cas/zones d’application dans le monde
    • Comparaison aux autres méthodes du métier
    • Perspectives et extensions
     
  • Application successives des deux méthodes sur un jeu de données pluie-débit réel (e.g. Ardèche à Sauze-St Martin)
    • Prise en main assistée des outils, parcours du chemin de modélisation tel que le ferait un chargé d’étude
    • Les calculs les plus longs (e.g. calage du modèle hydrologique de SCHADEX) seront « pré-calculés » pour gagner du temps
    • Commentaires sur les résultats et tests de sensibilité aux options importantes
    • Comparaisons à méthodes classique (GRADEX, ajustement statistique) et aux données historiques

Support informatique : Un PC portable sous Windows 10, avec les supports de cours, les logiciels et les données préinstallés, sera mis à disposition pour deux participants.

Prix : 408€ TTC, incluant un classeur contenant les supports de cours, ainsi que le support informatique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.